Durant 2 ans à Douala, nous avons participé au développement d’une école d’ingénieur, pour former des ingénieurs Africains pour l’Afrique, techniquement compétents et humainement responsables. En lien avec les écoles ICAM en France et l’Université Catholique d’Afrique Centrale, un campus a été créé, à la fois à Douala (Cameroun) et Pointe Noire (Congo). Les étudiants sont recrutés sur l’ensemble de la zone de l’Afrique Centrale, et réalisent leur cursus par alternance.
Cette expérience a été forte pour moi, dans la responsabilité de la conduite du chantier de construction du nouveau campus : rencontre humaines riches, système D omniprésent, découvertes de contraintes insoupçonnées mais qui finissent toujours pas être dépassées …et aussi difficultés liées aux incertitudes, à la précarité de la situation des ouvriers, aux aléas qui sont réguliers. Aujourd’hui nous continuons notre engagement en tant que délégués en diocèse (Nantes) et formations interculturelles.