Notre volontariat, c’est au Liban que nous l’avons vécu, à Tripoli, dans le nord du pays. Nous sommes partis là-bas avec quelques idéaux sur la coopération et à nos débuts, nous avons été bousculés dans notre façon de vivre et de penser. Mais après ce temps d’adaptation nécessaire pour prendre de nouveaux repères, nous avons vécu des moments extrêmement riches et inoubliables. Au-delà de notre mission d’enseignement, très formative, c’est la rencontre avec les Libanais qui nous a le plus marqués. Nous avons vécu un accueil formidable de personnes de toutes les confessions, de tous les milieux sociaux, et c’est de cette simplicité de la relation à l’autre que nous gardons un souvenir très fort.