Vingt six Juillet 1971,nous nous engageons l’un envers l’autre par la célébration de notre mariage. Quelques semaines plus tard direction Marseille,embarquement avec notre 4L sur le Kairouan…traversée mouvementée…Alger « La Blanche »…puis Oran et Misserghin par la route ! C’est comme si c’était hier !

Mijo a pris ses fonctions d’institutrice à l’orphelinat chez les Soeurs Trinitaires et moi celles d’enseignant au Centre Artisanal et Agricole chez les Spiritains. D’entrée, nous avons compris que nous avions des leçons à recevoir en matière d’ACCUEIL (fraternisation, sens du partage, respect …).

Des temps forts,nous en avons vécus à profusion; ils continuent à nous faire avancer dans notre réflexion et nos choix de vie plus de 40 ans après:
– Adoption presque maternelle par le voisinage
– Satisfaction et complicité avec nos élèves petits et grands
– Relations amicales avec nos collègues de travail Algérien(ne)s
– Découverte d’un pays magnifique et hospitalité lors de nos escapades dans le Sud principalement
– Participation active aux festivités à l’occasion du dixième anniversaire de l’Indépendance

Durant nos deux années vécues en Algérie (1971-1973) nous avons apporté une bien modeste contribution au regard de ce que nous avons reçu et qui continue à nous habiter.
De ce côté de la Méditerranée, aujourd’hui, nous devons à notre mesure prendre en considération les aspirations de nos Frères Algériens. Des liens de fraternité sont à consolider à travers notre regard, nos paroles et nos actes .

Algérie nous t’aimons et te restons fidèles.
Jean-Pierre et Marie-Jo Lagrut