Le volontariat a été une des périodes les plus riches de ma vie, l’expérience d’un enracinement dans un quartier où j’ai tissé des liens très forts avec des personnes de milieux sociaux différents du mien. Et la mission était considérable : éduquer des jeunes à la paix dans un pays en guerre depuis cinquante ans ! Le principal défi a été de leur donner confiance, confiance en leur capacité à comprendre et à transformer le monde qui les entoure. Spécialisé sur les questions de développement, je ne voulais pas en parler de manière désincarnée, le volontariat m’a permis de leur donner un visage.