Je suis partie en tant que volontaire de mission solidaire en Guinée Conakry. J’ai travaillé à Conakry, dans une association guinéenne, qui s’occupe des enfants souffrant de handicap et de la promotion de la femme. J’étais coordinatrice de projets et de programmes.

Là-bas, j’ai perdu tous mes repères, rien ne fonctionnait comme ici : la façon de travailler, la façon de manger, de se déplacer, de conduire ou même simplement de se dire bonjour… tout est différent. Et toutes ces différences sont venues me percutées, me faire réfléchir, me transformer !

Cette mission m’a transformé petit à petit en profondeur ! Quelle joie cette mission ! Joie de rencontrer mes frères et sœurs musulmans, et de comprendre un peu mieux l’islam, de rencontrer aussi mes frères et sœurs chrétiens en minorité. Joie de la découverte de paysages incroyables, joie de la rencontre, joie de découvrir une autre culture, joie de la simplicité d’être ensemble, joie de vivre l’instant présent sans se soucier de demain. Joie de me découvrir avec mes talents et mes fragilités.

Les fruits de ma mission sont encore présents tous les jours dans mon quotidien : dans la simplicité de la rencontre avec l’autre, ma foi qui est bien vivante, me réjouir du présent, m’émerveiller de ce que je vois, dans ma façon de regarder mes frères africains en France et d’aller à leur rencontre. Cette mission m’a permis de découvrir que je pouvais être unifiée : une seule et même personne : chrétienne, femme, professionnelle, amie,… avec tous mes talents et toutes mes fragilités.

Merci pour cette mission qui m’a transformé le cœur !
Va, vis et deviens !