Du 24 au 26 février, une délégation de la DCC s’est rendue à Rome pour ouvrir l’année jubilaire au sein de l’Église universelle. Cette démarche vient rappeler que, en tant que service de l’Eglise en France pour le développement des peuples, la DCC puise le sens de sa mission dans l’Evangile. Elle vient aussi réaffirmer l’actualité et la force de son projet pour un développement intégral ; ceci en lien avec tous ses partenaires, ecclésiaux, associatifs et avec les pouvoirs publics, en France ou représentants des pays d’accueil.

Trois temps forts ont jalonné ce week-end d’une importance particulière en cette année des 50 ans.

Une réception à l’Ambassade de France près le Saint-Siège
Le 24 février, l’Ambassade de France près le Saint-Siège accueillait la délégation de la DCC pour une réception. Des représentants à Rome des partenaires de la DCC, des pays d’accueil, des services de l’Eglise et du secteur associatif étaient également conviés.

La délégation reçue par le Pape François
Le lendemain, le 25 février, le Pape François a reçu la délégation pour une audience privée. Reprenant les propos du Bienheureux Paul VI dans l’Encyclique Populorum progressio, il a rappelé que « le développement des peuples ne se réduit pas à la croissance économique ». Pour être authentique il doit être intégral, c’est-à-dire promouvoir tout homme et tout l’homme. Il a appelé à créer une nouvelle mentalité qui pense en terme de communauté, de priorité de la vie de tous sur l’appropriation des biens par quelques-uns. Le Pape François a exhorté tous les membres de la DCC à « n’avoir pas peur de parcourir les routes de la fraternité et de construire des ponts entre les hommes et entre les peuples, dans un monde ou s’élèvent encore tant de murs par peur des autres ».
Consultez tout le discours du Pape à la DCC

Rencontre avec la Communauté Sant’Egidio
Un peu plus tard, la DCC a également rencontré la Communauté Sant’Egidio avec laquelle la DCC partage un même engagement pour les plus pauvres et pour la paix.

Menée par François Fayol et Guillaume Nicolas, respectivement Président et Délégué Général de la DCC, la délégation était composée de Mgr Jean-Louis Papin, Vice-Président et évêque accompagnateur de l’association, d’évêques et de prêtres proches de la DCC, d’anciens Présidents et Délégués Généraux, d’administrateurs et des membres de l’association.

La DCC, 50 ans et toujours volontaire !
Depuis 50 ans, près de 20 000 volontaires, de tous âges, formations ou statuts, sont partis avec la DCC. Ils ont vécu l’expérience du volontariat de solidarité internationale, au service du développement de tout l’homme et de tous les hommes.

De nombreux rendez-vous rythment cette année de célébration : découvrez le programme.

Découvrez les témoignages des volontaires partis depuis 1967

En savoir plus sur la DCC

Un temps fort de rencontre entre la DCC et tous les acteurs de l’Eglise Universelle présents à Rome, pour ouvrir le cinquantenaire de la DCC

Guillaume Nicolas

délégué général de la DCC

Contact : Nathalie Frezard

13 + 2 =